Chronique du confinement N°2

Chers confinautes,

J'aimerais dire un mot du rapport figure-fond dont vous connaissez les effets comme moi, à travers l'image ci-dessous. Depuis plus de 2 mois, il n'est pratiquement question dans tous les médias que du COVID 19. Il n'est bien entendu pas question de sous-estiner cette terrible figure mais il peut être utile d'apercevoir sur quel fond elle apparaît. Et le fond, le voici: Selon les informations officielles de Santé Publique France du 10 septembre 2019 on enregistrait en France ceci:

157.000 décès par an dus au cancer soit 13.000 morts/mois (dont 41.000 dus à l'alcool et 73.000 dus au tabac).

10.000 décès par suicide en France (soit 27 morts /jour)

5000 décès par accident de la route par an.

Soit un total de 172.000 morts par an dont on parle fort peu mais qui constituent le fond. Avec un rapport de 172.000 sur 15.000 décès actuellement par le COVID 19 (en espérant qu'on n'atteigne pas 20.000 d'ici la fin de l'année), ne peut-on pas se demander si le vrai fond n'est pas la figure. L'image d'un iceberg peut aussi nous aider à comprendre la gestion criticable de la situation sanitaire en France. Ne laissons pas nos cerveaux en confinement. Ne pensez-vous pas que le recadrage de Paul Watlawick et la Gestalt théorie peuvent nous être ici utiles?

Amitiés

Claude

PS: Mon propos se rapporte plutôt à la figure de gauche. Il est plus difficile de voir d'emblée le visages plutôt que le vase.

Vase 2